DPE Barberey-Saint-Sulpice
Les causes et solutions d'une déperdition thermique

Publié le 24 Mai 2024

La déperdition thermique correspond aux pertes de chaleur au sein de votre logement, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Ce phénomène constitue un problème majeur, car il a un impact sur votre consommation énergétique, votre facture de chauffage et votre confort.

http://youtu.be/TpgorzQi1dA

Mais d’où proviennent ces pertes de chaleur ?

Les principales sources de déperdition thermique sont les suivantes:

-Les parois : Il s’agit des surfaces qui font interface entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement. Ces parois peuvent être mal isolées, ce qui entraîne des pertes de chaleur.
-Les ponts thermiques : Ce sont des points de construction où la barrière isolante est interrompue. Ils se situent souvent aux jonctions entre différents matériaux, comme entre les façades et les planchers. Les ponts thermiques provoquent des déperditions thermiques importantes et peuvent entraîner des problèmes de condensation.
-La ventilation mécanique contrôlée (VMC) et les grilles d’aération : Bien que nécessaires pour assurer le renouvellement de l’air intérieur, ces dispositifs peuvent également être des sources de déperdition thermique.

Composant

Pourcentage de déperdition thermique

Toiture

De 25 à 30%

Murs

De 20 à 25%

Ouvertures (fenêtres, base d'affranchissement...)

De 10 à 15%

Ponts thermiques

De 5 à 10%

Plancher bas

De 7 à 10%

Air nouveau

De 20 à 25%

 


Pour limiter ces pertes de chaleur, voici quelques solutions efficaces :

-Isoler correctement votre logement : Améliorez l’isolation des parois, notamment du toit, des murs et des fenêtres. Cela réduira considérablement les déperditions thermiques.
-Traiter les ponts thermiques : Identifiez les zones de rupture de l’isolation et prenez des mesures pour les corriger.
-Optimiser la ventilation : Veillez à ce que la VMC fonctionne correctement et que les grilles d’aération soient bien positionnées.
-Quant à la question du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) ou de l’audit énergétique, voici quelques informations :

Le DPE est obligatoire lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier. Il évalue la performance énergétique du logement et fournit des recommandations pour améliorer son efficacité énergétique.
L’audit énergétique est plus approfondi et peut être réalisé volontairement. Il permet d’identifier précisément les sources de déperdition thermique et propose des solutions sur mesure.

https://www.ludiag.fr/dpe-i7.html

Quelles sont les conséquences de la déperdition thermique ?

Un effet négatif de l’isolation thermique insuffisante est le gaspillage d’énergie, ce qui se traduit par une augmentation des coûts de chauffage. Les conséquences de cette situation sont les suivantes :

-Une hausse du coût de l’énergie.
-Une augmentation des émissions de carbone chez les ménages : plus nous utilisons l’eau chaude, plus nous émettons de CO2.
Certains associent également la déperdition thermique à l’inconfort thermique, car elle entraîne des sensations de froid pendant l’hiver et de chaleur pendant les périodes froides.
L’isolation thermique est essentielle pour réduire les pertes de chaleur et minimiser les besoins en chauffage. En effet, une bonne isolation permet de réaliser des économies d’énergie et de réduire la facture énergétique. Saviez-vous que, en moyenne, 62 % de la consommation globale d’énergie est due au chauffage ?

Est-ce qu'il y a un moyen d'identifier les pertes de chaleur ?

Un premier indicateur de déperdition thermique: le ressenti

1. Une habitation insuffisamment isolée réagit de manière défavorable aux variations de température extérieure, ce qui la rend moins confortable sur le plan thermique.
2. On évoque également l’effet de gradient thermique. Celui-ci se manifeste par une différence de température entre les parois et le centre de la pièce, pouvant atteindre jusqu’à 3 degrés. Cette disparité est due à une mauvaise isolation des murs.

Comment limiter les déperditions thermiques ?

L'isolation du toit
Vous pouvez améliorer l'isolation toiture en choisissant l'une des nombreuses solutions, en fonction de la configuration et de la conception de votre maison.

L'isolation des plafonds permet de conserver la chaleur de votre espace de vie.
L'isolation des toilettes est idéale lorsque vous avez un plafond fixe ou mobile.
L'isolation par l'extérieur est également possible pour une terrasse-toiture.
Isolation des murs
Afin d'isoler les murs, vous avez deux possibilités :

1. La méthode la plus efficace pour minimiser les ponts thermiques et éviter les fuites d'air est d'isoler les murs de l'extérieur. 
2. Bien qu'elle soit moins coûteuse, l'isolation des murs par l'intérieur est probablement la solution la plus courante. Cependant, elle présente un sérieux inconvénient : la réduction de votre surface habitable par l'utilisation d'un isolant par l'intérieur.

Isolation des fenêtres
Outre l'isolation thermique de vos couvertures (fenêtres, portails, vitrées...), la menuiserie doit également être remplacée si elle est agitée pour réduire la déperdition thermique. Si l'installateur vous conseille de remplacer vos fenêtres (doubles, triples...), il est fortement conseillé de remplacer également votre menuiserie. Cependant, un remplacement complet de vos fenêtres (y compris la maçonnerie) est plus efficace sur le plan énergétique.

L'isolation du soleil
Différentes méthodes peuvent être utilisées pour isoler une menuiserie inférieure. Le système d'isolation peut être installé en dessous, au-dessus ou entre les éléments de la structure de votre planchéiage. En rénovation, le système d'isolation est généralement installé sous la surface. Par conséquent, il n'a aucune conséquences sur la hauteur sous plafond.

Ventilation
Vous remarquerez une augmentation de votre facture énergétique en hiver lorsque vous ouvrez vos fenêtres pour aérer et ventiler votre propriété. Pour réduire ces pertes de chaleur dues au changement d'air, il est conseillé de réaliser des travaux de ventilation.

Par exemple, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est hygroréglable et facilite l'extraction de l'air humide.

Dans le cas où les travaux d'isolation sont terminés, vous pouvez installer une VMC double flux. Cette dernière a l'avantage d'être équipée d'un échangeur thermique, ce qui signifie que l'air neuf à l'intérieur de votre habitation bénéficiera de la chaleur dégagée par l'air qui s'évapore. Cela réduit ainsi vos besoins en chauffage.

Quelles sont les aides pour les travaux

Plusieurs aides financières sont accessibles dans le cadre de travaux pour diminuer ses pertes de chaleur. Il y a par exemple :

- Les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) 
- MaPrimeRénov' 
- Le prêt à taux zéro, d'une valeur maximale de 50 000 euros 
- Les aides des collectivités locales, certaines régions offrent une prime 
La TVA réduite à 5,5% pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique.
Pour pouvoir bénéficier d'aides, vous devez faire appel à un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE) pour la réalisation de vos travaux.

Les idées reçues sur la déperdition thermique

Deux thèmes reviennent fréquemment chez nos clients et suscitent de nombreuses interrogations. Ce sont des concepts souvent mal compris. Le premier concerne la rénovation des fenêtres, tandis que le second porte sur les murs épais.

Les menuiseries : Changer ses fenêtres est une démarche positive, mais cela ne transformera pas un logement énergivore en un bien performant sur le plan énergétique. En réalité, les fenêtres ne représentent qu’une petite partie des surfaces par lesquelles la chaleur se perd (par rapport aux murs, planchers et plafonds). Par conséquent, il ne faut pas s’attendre à une amélioration significative de la note énergétique lors de travaux de rénovation au niveau des menuiseries.

Les murs épais : Il est important de comprendre que les murs épais ne sont pas nécessairement isolants. Il ne faut pas confondre le déphasage thermique lié à l’inertie d’un mur épais avec son caractère isolant.

Par exemple, un mur en pierre épais n’est pas isolant. Il possède une grande inertie thermique, mais ne protège pas efficacement contre les variations de température. Ainsi, il nécessite une quantité importante d’énergie pour le chauffage ou la climatisation.

Il est vrai que nous sommes habitués à voir des étiquettes énergétiques dans de nombreux domaines, comme l’informatique, l’électroménager et même la nourriture. Souvent, ces étiquettes affichent des notes allant jusqu’à A+++.

Les notes moyennes au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : Il est essentiel de comprendre que le secteur immobilier diffère grandement. La moyenne nationale au DPE est de classe E. Ainsi, un bien construit dans les années 1980 sans rénovation énergétique, noté en classe D ou E, conserve une note cohérente. Il ne devrait donc pas être dévalorisé aux yeux des acheteurs potentiels.

Qu’est-ce que les ponts thermiques ?

Des pertes de chaleur

En cas de discontinuité entre les matériaux et les éléments structurels, des ponts thermiques se forment. Ces ponts thermiques apparaissent aux jonctions entre les façades et les planchers, les façades et les refends, les façades avec mobilier, ainsi qu’entre les façades et les planchers bas.

Outre les ouvertures (portes, fenêtres, loggias, etc.), il existe également des ponts thermiques structuraux. Dans une maison non isolée, ces ponts thermiques représentent généralement environ 5 à 10 % des pertes totales de chaleur par les parois. Cependant, le pourcentage relatif des pertes de chaleur dues aux ponts thermiques peut augmenter lorsque les parois sont fortement isolées, car d’autres sources de déperditions sont réduites. Il est important de noter que cela ne signifie pas nécessairement que les pertes de chaleur totales sont plus élevées dans un bâtiment bien isolé, mais plutôt que l’impact des ponts thermiques devient plus significatif en proportion.

Grâce à une bonne isolation des parois, les pertes de chaleur globales sont considérablement réduites (inférieures à 0,3 W/m²). Par conséquent, pour les bâtiments à faible consommation d’énergie, il est essentiel d’avoir des résistances thermiques élevées pour toutes les parois (toiture, murs, sol) et de minimiser les pertes de chaleur au niveau des jonctions.

« Retour aux actualités
Nous contacter
En savoir plus
Zone d’intervention
Interventions tout type de diagnositques dans la zone de Troyes, Sainte-Savine, Saint-André-les-Vergers, Saint-Julien-les-Villas
Diagnostic immobilier Saint-Germain 06.34.17.15.46
Certification
  • DPE Saint-Germain
Assurance
  • Diagnostiqueur Saint-Germain